fbpx

Tous les articles de “EXTRAIT DE MA CONFERENCE”

le taux vibratoire impacte sa santé

L’impact du taux vibratoire et de l’énergie vitale sur le corps et la santé

Tout être vivant et toute matière est caractérisée par une énergie qui lui est propre, qui vibre sous forme de fréquence, et qui est mesurable en radiesthésie par les Unités Bovis.

Cette fréquence, qui caractérise le taux vibratoire, est normalement harmonisée avec celle de la Terre. Mais le taux vibratoire peut être impacté et influencé par différents facteurs qu’il est important de comprendre.

Qu’est-ce que le taux vibratoire ?

Les travaux de Georges Lakhovsky, ingénieur biophysicien, ont permis de mettre en évidence la communication possible entre les cellules vivantes par l’intermédiaire de rayonnements électromagnétiques à haute fréquence ainsi que le caractère oscillatoire des cellules. 

Chaque membrane cellulaire présente en effet des charges négatives et positives suivant la différence de concentration des minéraux à l’intérieur et à l’extérieur de la cellule. On a pu mesurer des charges électriques de l’ordre de 106 volts par mètre, et ainsi expliquer que c’est la moyenne des vibrations de toutes les cellules qui permettent de définir le taux vibratoire d’une personne.

Georges Lakhovsky fût également l’un des premiers à corréler l’état de santé d’un être humain et la qualité de ses vibrations. Le taux vibratoire est en effet soumis à des fluctuations permanentes. On considère qu’un individu en bonne santé est caractérisé par un taux vibratoire entre 7 000 et 9 000 Unités de Bovis. Malheureusement, nos modes de vie actuels ont un impact évident sur notre taux vibratoire et celui-ci tend a baisser de manière trop importante. Aussi, il est essentiel de retrouver un bon équilibre et d’élever son taux vibratoire, afin de soigner son corps, son esprit et sa santé.

Comment augmenter son taux vibratoire pour être en bonne santé ?

Lorsque le taux vibratoire diminue trop et qu’il passe en-dessous de la barre des 6 000 Unités Bovis, le corps se met alors à vibrer à la même fréquence que celle des microbes. C’est à partir de là que nous allons favoriser l’apparition de la fatigue, d’infections et aussi de maladies. Plus le taux vibratoire est bas, plus la maladie est grave. On peut corréler les différents niveaux de taux vibratoire bas à certaines maladies. La dépression correspond par exemple à environ 5700 UB, les rhumatismes à 5200 UB, ou encore le cancer à 2500 UB. 

Aussi, il est primordial d’accorder une attention particulière à prendre soin de soi et de son taux vibratoire. Concrètement, il y a différents paramètres à prendre en compte pour augmenter son taux vibratoire :

  • Consommer davantage d’aliments biologiques, locaux, de saison, crus ou peu cuits ; la nourriture bio vibre en effet entre 9000 et 10000 UB, contrairement à l’alimentation industrielle qui vibre à environ 6000 UB.
  • Boire de l’eau énergétisée
  • Aller plus souvent à la mer ou à la montagne pour respirer de l’air ionisé
  • Pratiquer régulièrement une activité physique
  • Soigner le taux vibratoire de son habitation ; la pratique du Feng Shui est réputée depuis des millénaires pour harmoniser l’énergie de notre environnement
  • Pratiquer la méditation pour calmer son esprit, se centrer et cultiver la pensée positive ; les effets sur le cerveau de la méditation sont prouvés scientifiquement pour en ralentir le vieillissement, entre autres

Au-delà des effets bénéfiques pour la santé, augmenter son taux vibratoire permet d’amorcer de profonds changements de vie. Augmenter son taux vibratoire a en effet un impact sur des domaines variés, tels que le fait d’attirer son âme sœur, de se reconvertir dans un métier qui a du sens et trouver sa mission de vie, ou encore de reprendre confiance en soi.

Taux vibratoire et énergie cellulaire

Outre les facteurs externes, le taux vibratoire dépend aussi de paramètres purement biologiques, et notamment des mitochondries.

En effet, chaque cellule de notre corps contient des mitochondries, qui permettent de produire, stocker et distribuer l’énergie indispensable au fonctionnement cellulaire. Plus la demande en énergie et donc l’activité métabolique est forte, plus il y a de mitochondries dans une cellule. L’oxygène que nous respirons permet à ces mitochondries de brûler sucres et graisses pour produire cette énergie nécessaire qui est ensuite stockée sous forme de molécules d’adénosine triphosphate (ATP). Une fois stockée, la cellule devra alors casser cette molécule d’ATP pour en utiliser l’énergie, qui se retrouvera disponible grâce à ce processus de désintégration.

Pendant la phase de production d’énergie par les mitochondries, il y a aussi une production de déchets via l’émission de radicaux libres, car le rendement n’est pas parfait à 100%. Plus on avance en âge, plus la production de radicaux libres est importante. Or, les radicaux libres font des ravages sur les vitamines, les protéines, les récepteurs et les gènes, et sont directement responsables du vieillissement, aussi bien physique qu’intellectuel.

Le 1ersigne de la faiblesse mitochondriale, c’est la fatigue. Une fatigue qui n’est pas liée à un manque de sommeil ou à une mauvaise de vie, mais qui est bel est bien biologique à cause de ce dysfonctionnement mitochondrial. 

Comment augmenter son énergie vitale et la production d’énergie de ses cellules ?

Pour augmenter la production d’énergie que les mitochondries vont pouvoir opérer, il est important de prendre en compte 3 éléments essentiels :

  • Il faut fournir aux mitochondries assez de matière première, c’est-à-dire suffisamment de glucides et lipides ;
  • Il faut que les enzymes capables de transporter ces matières premières soient présents en quantité suffisante ;
  • Il faut avoir suffisamment d’antioxydants pour limiter et éliminer la production des radicaux libres.

Il existe des compléments alimentaires à base de substances naturelles qui permettent de jouer sur ces différents facteurs et ainsi augmenter notre énergie vitale :

  • L’adénosine triphosphate (ATP) permet de reconstituer les réserves d’énergie cellulaire
  • L’acide alpha-lipoïque améliore le fonctionnement des mitochondries
  • La coenzyme Q10 est un important antioxydant
  • Le glutathion réduit joue un rôle antioxydant en protégeant les mitochondries
  • L’acétyl L-cartinine permet de mieux transporter les glucides et lipides à l’intérieur des mitochondries
  • Les vitamines B2 et B3 améliorent la respiration mitochondriale

En prenant soin d’augmenter votre énergie vitale et votre taux vibratoire, vous allez donc pouvoir obtenir des effets sur la santé de votre corps et de votre esprit et constater des améliorations dans de nombreux domaines.

En savoir plus sur les différences entre taux vibratoire et l’énergie vitale.

En savoir plus sur Stéphane Cozzo, thérapeute énergéticien

En savoir plus sur le programme ALMHA pour augmenter son taux vibratoire

Comment retrouver son énergie ?

Comment retrouver son énergie ?

Afin de vous détourner des agitations du monde qui vous entoure, il va être nécessaire de pouvoir changer vos ondes cérébrales.

Il existe plusieurs états de conscience qui correspondent à des fréquences vibratoires différentes mesurées par eletroencephalogramme.

La transe chamanique par exemple correspond à un état de fréquence très particulier et Corinne Sombrun a réalisé un travail remarquable à ce sujet.

Parmi les différents états de conscience, nous allons commencer par parler des ondes bêta de basse fréquence qui correspondent à un état de simple détente par exemple quand on est chez le coiffeur et que l'on se fait laver les cheveux ou quand vous regardez la télévision.
Les ondes bêta de moyenne fréquence quant à elles sont associées à un état de plus grande activité intellectuelle qui nécessite une interaction comme donner une conférence ou simplement parler en public.

Cela créé un léger stress mais cette stimulation est positive pour le cerveau.
Par contre, les ondes bêtas de hautes fréquences sont responsables de la fabrication des hormones du stress. Ces hormones augmentent l'acidité du corps et sur le temps rongent les cellules. En fonction des faiblesses génétiques de votre corps, votre système digestif va commencer à s'affaiblir et sur le temps certaines maladies vont commencer à apparaître (ulcer, maladie de Chrone, du colon irrité ....) ou ce sera plutôt votre système nerveux qui sera atteint donnant naissance à des névralgies, des fibromyalgies, . A terme le cerveau est également touché et les troubles du sommeil apparaissent.

Un tas d'émotions est associé à cet état de fréquence cérébrale, à savoir la colère, l’irritation, l'agitation, la souffrance, le chagrin, l'angoisse, la frustration et même la dépression.

A contrario, il existe une autre fréquence cérébrale qui permet à votre cerveau de se reposer et de se réparer. C'est quand celui-ci passe en onde alpha. Cela correspond aux moments où vous êtes détendu, calme, créatif et même intuitif.

Les ondes bêta indiquent que vous êtes tournés vers le monde extérieur tandis que les ondes alpha témoignent d'une attention plus tournée vers l’intérieur.

La méditation authentique telle que enseignée par les moines Tibétains permet d'accéder à un autre niveau de conscience (ondes Thêta). Malheureusement il existe que très peu d'endroits où la véritable méditation est enseignée. La plupart des cours actuels, des vidéos sur youtube ou des applications sont en fait de la relaxation. Cela n'a rien à voir avec la méditation. La relaxation permet d'accéder aux ondes bêta de basse fréquence ou ondes alpha. La méditation permet d'atteindre les ondes Thêta. A ce niveau de fréquence, il se passe autre chose.

Les ondes delta quant à elles correspondent à un état de sommeil profond et réparateur mais certains méditants peuvent générer ce type d'ondes en pleine méditation. Lors de la phase 2 du programme ALMHA nous apprenons à accéder et à maîtriser cet état qui donne souvent accès à de profondes expériences mystiques.

Enfin, les ondes gamma sont révélatrices d'un état d'hyper conscience.
Une partie infime de la planète peut accéder à ce haut état qui change à jamais la vision de la vie.

Une des plus grandes difficultés des êtres humains est de réussir à basculer des ondes bêta haute fréquence aux ondes alpha ou thêta.

Le problème c'est que les gens qui n'accèdent que très peu aux ondes alpha et thêta ont un pouvoir de création quasi nul. Ainsi, leur vie ne se transformera que guère peu. Ils auront une vie de couple et de famille moyenne. Une carrière peu inspirante et des finances aléatoires. Pour devenir maître de sa vie, accéder à son pouvoir intérieur et disposer de ressources d'énergies infinies, il faut être capable de demeurer aussi souvent que possible en alpha ou thêta. Ainsi ils accèdent au moment présent en cessant de s'identifier au passé ou au futur. Leur choix des possibles se démultiplient dans l'instant.

Ne serait-ce pas merveilleux de cesser de vous identifier à tous les aspects de votre environnement externe, de transcender votre corps, vos peurs et votre emploi du temps ainsi que d'oublier votre passé connu et votre futur prévisible ? Perdre quelques instants la notion du temps et triompher de vos pensées automatiques, de vos émotions et de vos habitudes ?

En faisant cela vous affaiblissez les liens énergétiques avec votre passé et ce n'est que dans cet espace que vous pouvez rappeler votre énergie à vous. Vous avez alors de l'énergie disponible dont vous pouvez vous servir pour créer quelque chose de nouveau.

le taux vibratoire pour changer de vie par la méthode ALMHA

Qu’est-ce que les Neurosciences ?

Les neurosciences sont les études scientifiques du système nerveux, tant du point de vue de sa structure que de son fonctionnement, depuis l'échelle moléculaire jusqu'au niveau des organes, comme le cerveau, voire de l'organisme tout entier.

Les Neurosciences en quelques mots

Le champ de la recherche en neurosciences est un champ transdisciplinaire : la biologie, la chimie, les mathématiques, la bio-informatique ainsi que la neuropsychologie sont utilisées en neurosciences. L'arsenal conceptuel et méthodologique des neurosciences va de pair avec une diversité d'approches dans l'étude des aspects moléculaires, cellulaires, développementaux, neuroanatomiques, neurophysiologiques, cognitifs, génétiques, évolutionnaires, computationnels ou neurologiques du système nerveux.

Les neurosciences sont souvent présentées sous l'angle des neurosciences cognitives, tout particulièrement les travaux utilisant l'imagerie cérébrale : certaines applications des neurosciences cognitives peuvent être employées en économie, finance, marketing, droit et intelligence artificielle.

Depuis son origine, l’histoire des neurosciences a été dominée par l’étude des neurones, alors que le cerveau est composé de deux grandes populations cellulaires: neurones (50%) et cellules gliales (50%). Les cellules gliales, cette autre moitié du cerveau, jouent en réalité un rôle essentiel dans le fonctionnement cérébral et les comportements qui en résultent.

Pour ma part, j'utilise les neurosciences cognitives pour parfaire la compréhension de l'être humain et surtout comprendre ce qui fait que certains individus arrivent à atteindre de hauts niveaux de réussite dans leur vie sentimentale, professionnelle et financière alors que d'autres rencontrent plus de difficultés. Les neurosciences nous éclairent sur les processus qui sont déployés par les individus qui réussissent. Comment pensent-ils ? Comment mangent-ils ? Comment s'informent-ils ? Que lisent-ils ? Quelles sont leurs activités ? Quels sont leur système de croyances et de valeurs (l'importance de la famille, de l'honnêteté, du travail) ? Que croient-ils concernant l'argent ? Quelles sont leurs habitudes ?

Les neurosciences nous éclairent également sur les mécanismes chimiques de notre corps. Qu'est-ce qu'une émotion ? Est-elle virtuelle ou laisse-t-elle des traces tangibles dans notre corps ? Est-ce qu'une émotion est capable de fabriquer des hormones ?

Puis quelles sont nos possibilités de changement ? Qu'est-il possible d'accomplir dans une vie ? Suis-je limiter par mes gênes, mon ADN ? Est-il possible d"éteindre" certains gênes ? Jusqu'à quel point je suis capable de transformer ma vie ?
Jusqu'à quel niveau de bonheur je peux amener ma relation de couple ? Celui de ma famille ? Est-il possible de réellement changer de niveau social ? De passer d'un niveau de salaire entre 1500 à 3000 €/ mois à pouvoir gagner plus de 20 000 euros par mois ? Comment je me sens par rapport à cela ? Quelles sont les émotions qui s'élèvent en moi quand je pense à l'argent et pourquoi ? Comment transcender cela et lever les limites inconscientes auxquelles j'ai été programmé par mon environnement ?

En quoi les neurosciences m'ont aidé ? 

Bref, voici une tonne de questions qui me fascinent depuis que j'ai 13 ans !


Et depuis l'âge de 13 ans, je lis et j'apprend. A l'âge de 15 ans, et étant issu d'une famille modeste, je vendais des sandwichs dans un kiosque au bord de mer pour payer l'essence de mon scooter et subvenir à mes besoins. Je remercie d'ailleurs grandement ma mère pour cela. Elle a fait en sorte que je ne puisse jamais me reposer sur elle pour mes besoins financiers et j'ai donc été très tôt indépendant. Ma passion pour les neurosciences était tellement forte qu'à l'âge de 18 ans, je me suis offert ma première formation de Programmation Neuro-Linguistique. C'était une bonne partie de l'argent que j'avais gagné durant l'été mais je n'ai pas hésité une seconde. J'avais soif de réponse. Soif de comprendre ! Et cette formation a créé un premier niveau de déblocage en moi. Cela m'a permis de booster ma confiance en moi et l'année d'après de créer ma première société.

"J'avais compris que les seules limites qui existaient étaient celles qu'on s'imposait à soi-même."

Je ne vais pas continuer ainsi mon récit de formation car j'ai continué bien entendu. Je suis passé de technicien en PNL, à praticien puis maître praticien. Ma connaissance des mécanismes mentaux de l'être humain se renforçaient et je devenais de plus en plus compétent pour aider les autres à dépasser leurs propres limites. Puis autre chapitre de cette histoire que je vous conterai autre part sans doute s'est écrit quand je me suis intéressé aux sportifs de hauts niveaux puis aux personnes ayant des pouvoirs ou facultés qualifiées de surnaturelles.... Il faudrait que je vous raconte mes voyages en Amazonie et aux frontières tibétaines de l'Inde .... Donc ça fera l'objet d'un autre article.

Je vais simplement conclure pour vous témoigner à quel point se connaitre et connaitre le fonctionnement de l'être humain est une aventure formidable.

Etre capable de déceler en quelques secondes les mécanismes saboteurs que certaines personnes déploient depuis des dizaines d'années. Savoir qu'en quelques semaines vous pouvez les débloquer de tout cela mais que nombre d'entre eux resteront prisonniers car ils n'ont aucune idée de ce qui se joue en eux me peinent et m'amusent en même temps.

Depuis les années que j'exerce j'ai vu des miracles. Vraiment ! J'ai vu des situations critiques voir désespérées se transformer en l'espace de quelques mois. J'ai vu aussi des personnes avec de très grandes capacités détruire leur vie. Nombre d'entre eux aussi ont été à quelques secondes de pouvoir prendre le train du changement mais soit l'orgueil, soit la peur, soit le doute les en a empêché.
Quand je me retourne vers des centaines de vie qui ont croisé la mienne, je suis reconnaissant. Je suis reconnaissant d'avoir sauvé au sens propre certaines. D'avoir participé au changement d'autres. Et rien ne rend plus heureux aujourd'hui de me lever le Lundi matin en sachant que de nouvelles vies vont changer. 

Les 3 centres nerveux qui conditionnent notre Bonheur et notre réussite

La découverte la plus spectaculaire faite ces dernières années en physique quantique concerne la pensée. 


En effet, les plus grands physiciens du monde ont démontré que la pensée influence la matière.

De nombreuses expériences ont été menées. Citons par exemple les fentes de Young. Cette expérience démontre la nature ondulatoire de la lumière et sa double réalité onde/particule. 

Nous pouvons aussi citer l'expérience de Schrödinger et bien d'autres mais là n'est pas l'objet de cet article.

Sans rentrer ici dans un cours approfondi de physique quantique, ce qu'il faut retenir concernant la science du changement c'est que la pensée a un pouvoir réel sur la matière.

De quoi est fait la réalité ? 

Pour comprendre cela, vous devez réaliser que nous sommes entourés de fréquences et de vibrations. Les couleurs par exemple sont des informations qui vibrent à une certaine fréquence et une certaine longueur d'onde. 

Pour les couleurs, le rouge par exemple vibre à une fréquence inférieure au vert. Vos yeux qui ne sont en fait que des caméras ne peuvent capter qu'une partie du spectre de lumière. Si bien que vous ne voyez pas les infrarouges qui transmettent pourtant une onde de votre télécommande à votre télé.

Donc l'onde a un pouvoir d'action sur la matière (éteindre la télé, l'allumer, changer de chaîne).

Si votre tête émettait exactement le même signal alors votre tête pourrait commander la télé. Le problème c'est que dans un état de conscience primitif dans lequel nous sommes, nous n'arrivons même pas à contrôler nos pensées. Les ondes radios aussi existent mais il faut un transistor pour les recevoir. En ce moment même, vous êtes traversé par une multitude d'ondes comme Radio Latina, TSF Jazz, Nostalgie. Elles traversent votre corps. La matière quant à elle est composée d'atomes qui vibrent tous à une certaine fréquence.

Nous vivons donc dans un monde composé d'ondes et de vibrations qui transportent une quantité astronomique d'informations.

Comment les pensées peuvent influencer la réalité ?

Votre cerveau n'échappe pas à la règle. Il émet et reçoit des informations. Seulement 5% de ces informations sont conscientes. Ce qui veut dire que 95% de nos ressources sont à ce jour bloquées. Sauf pour certains d'entre nous qui sont passés à un niveau de conscience supérieur (ce qui est l'objet de la phase 2 du programme ALMHA)

Le cerveau créé des pensées et les pensées sont des ondes. Ces ondes se diffusent en partant de notre tête mais surtout en partant de notre cœur. C'est pour cela que le cœur contient 40 000 neurones afin de retransmettre les pensées. Sauf que le cœur émet une onde 15 000 fois supérieure à celle des pensées. Donc pour faire court, la tête créé la pensée et le cœur l'envoie. C'est ce qui fait que des gens très liés (comme des jumeaux, des âmes sœurs) peuvent quand un grand danger surgit pour l'un (émotion intense) transmettre une information à distance à l'autre (auquel on pense souvent puisque très lié). Celui qui sait maîtriser ses émotions et ses pensées peut communiquer avec une autre personne au même niveau de conscience que lui car dans une communication il faut un émetteur et un récepteur efficaces.

Cette réalité a été démontrée également par le scientifique Masaru Emoto à travers son expérience avec les cristaux de glace. Si vous émettez des émotions et des pensées négatives en direction d'un verre d'eau puis vous la congelez, les cristaux observés au microscope n'ont pas du tout la même forme qu'une eau exposée à des pensées et des émotions positives comme l'amour ou la gentillesse. 

S'il est donc possible d'impacter la matière avec nos pensées et nos émotions, nous impactons aussi notre propre corps. Le simple fait de diriger notre attention à un endroit plus qu'à un autre va avoir des effets. 

Ce qui nous amène à un élément clé de la science du changement : pouvoir accéder à nos propres centres énergétiques et leur redonner leur plein pouvoir. Il existe **7 centres d'informations dans notre corps** auxquels sont reliés 7 glandes génératrices de différentes hormones. 

Les 3 centres inférieurs vibrent à une certaine fréquence et communiquent les uns avec les autres. Si un seul de ces centres ne fait plus son travail d'émission et de réception d'informations alors tout le système se dérègle. En fait chaque centre est comme un mini cerveau. 

En plaçant votre attention à différents endroits dans et autour de ces centres vous émettez des ondes qui partent de votre cerveau et de votre cœur qui vont stimuler leurs activités. Vous allez diriger l'énergie de votre corps et la concentrer dans ces centres et ainsi leur permettre de travailler de manière optimale. 

Les centres du bas du corps quand ils dysfonctionnent émettent des fréquences qui sont à l'origine de pensées et d'émotions limitantes comme la peur, le doute, la culpabilité, la jalousie, le manque de confiance, l'incertitude, la confusion....

En rééquilibrant ces 3 centres, vous allez permettre donc de libérer vos peurs, vos inquiétudes, vos préoccupations et créer en vous un état de sérénité, de confiance et de clarté dans vos décisions. 

Pour cela, il existe un exercice qui dure 11 minutes et 36 secondes. Cet exercice est à pratiquer tous les jours pendant 7 jours.

En 7 jours seulement, on passe d'un état de désalignement  à un état de réalignement.

Cet exercice est de type niveau 3. Il existe 4 niveaux dans la phase 1 de la méthode ALMHA. Cet exercice de niveau 3 permet au taux vibratoire du corps de s'élever rapidement. 

Si vous souhaitez savoir si vos 3 centres inférieurs sont déréglés ou pas, je vous invite à prendre rendez-vous téléphonique avec moi EN CLIQUANT ICI et nous conviendrons le cas échéant d'un rendez-vous à mon cabinet.

>