fbpx

Comment mieux dormir ? Les conseils d’un thérapeute du sommeil

Stéphane Cozzo, Thérapeute et Expert du Sommeil vous livre son histoire, ses conseils et les techniques thérapeutiques qu'il a découvert pour mieux dormir.

Je suis un ex-insomniaque ! Comment j'ai réussi à mieux dormir ? 

Dès l'âge de 16 ans j'ai été assujetti à des troubles profonds du sommeil. C'est peut-être je crois à peine maintenant que je réalise que ma difficulté à dormir profondément venait du fait que j'étais un jeune homme hyper anxieux. Cette grande anxiété me faisait énormément penser avant de m'endormir. Je me laissais prendre dans un engrenage où je redoutais le moment de m'endormir car je savais que j'allais être assailli de milliers de pensées sur lesquelles je n'aurai aucun contrôle.  Il n'est donc pas surprenant que je me sois intéressé très jeune à des moyens de maîtriser mon cerveau puisque la médecine traditionnelle n'avait aucune solution à me proposer à part celle de me droguer !

C'est à l'âge de 20 ans que j'ai commencé à étudier le fonctionnement du cerveau. Je me suis formé pendant 3 années à la Programmation Neuro-Linguistique et des premières clés de déverrouillage se sont activées. Mais pour être honnête elles ne m'ont pas aidé à mieux dormir. Je comprenais mieux les séquences et les programmes que je déclenchais au moment de m'endormir mais je n'avais pas les ressources pour m'en débarrasser. Dieu sait que mon souhait le plus grand était de pouvoir au moins une nuit dormir comme un bébé ! Mais mon esprit était trop crispé pour cela. 

J'ai consacré les 15 années qui suivirent à explorer toutes les solutions qui pouvaient exister pour mieux dormir. 

C'est ce que  je vais vous partager dans cet article. Mais avant de vous confier ce qui a été d'une efficacité redoutable sur moi, j'aimerai d'abord m'assurer que vous compreniez bien la cause profonde de cette pathologie du sommeil. Les causes sont multiples mais j'ai pu observer des points communs chez chacune des personnes que j'aide à retrouver le sommeil. 

Pourquoi certaines personnes ont-elles du mal à dormir ? 

En confrontant de nombreuses hypothèses avec des confrères ostéopathes, acupuncteurs, sophrologues, psychologues, nous sommes tous arrivés à la même conclusion. 

La cause principale des troubles du sommeil est la carence du cerveau en oxygène.

Si le manque d'oxygénation du cerveau est la raison commune à toutes les personnes ayant du mal à dormir, les causes de cette mauvaise oxygénation sont en revanche multiples. 

Tout d'abord, vous devez savoir que le cerveau est un organe complexe et exigeant. 

Bien qu'il ne représente que 2% du poids de l’homme il consomme 20% de son oxygène.  Ceci est déjà énorme mais en cas de stress il consomme encore plus. 

Pour bien comprendre cela, vous devez voir le cerveau comme un moteur ou un processeur d'ordinateur.  Il a besoin de carburant et ce carburant c'est l'oxygène. 

Ce que vous devez savoir également c'est que le cerveau respire. Il effectue des micro-mouvements comme un poumon qui se gonfle et se dégonfle. Le crane, contrairement à ce que l'on peut croire, n'est pas un os unique. Il est composé de 22 os. Ces 22 os sont mobiles et permettent au cerveau de respirer. Les maux de tête sont symptomatiques d'un manque de mobilité du crâne par exemple.  Les acouphènes aussi. 

Vous l'avez donc compris si votre crâne est congestionné, il ne permet plus à votre cerveau de s'oxygéner efficacement. Nous allons le voir plus tard heureusement il existe des techniques pour redonner au crane sa mobilité originelle. 

J'ai une autre preuve que l'oxygène contribue directement à la qualité de votre sommeil. Je fais simplement ici appel à votre bon sens et à votre intelligence.  Avez-vous remarqué que l'on dort mieux quand on rentre d'une ballade en montagne ? Pourquoi ? Effectivement, dès que vous dépassez une certaine altitude, l'air est plus chargé en oxygène. Dès lors le cerveau se détend et la qualité du sommeil augmente. 

3 conseils pour mieux dormir

1/ Faites de la nature votre meilleur ami

Compte tenu de ce qui a été dit à l'instant, le conseil numéro 1 que je peux vous donner pour mieux dormir est de passer un maximum de temps à la montagne.  Si vous n'avez pas de montagnes près de chez vous, alors allez marcher en forêt chaque weekend.  L'essence des arbres en plus de l'oxygène qu'ils fabriquent ont un effet anxiolytique sur le corps humain.  Cette thérapie douce s'appelle la sylvothérapie. 

2/ Privilégiez les pratiques physiques tête en bas et respiratoires

Dans la même logique, toute discipline favorisant l'oxygénation du cerveau va être efficace.  Je conseille donc vivement la pratique du yoga et notamment toutes les positions tête en bas. Le sang en montant au cerveau va favoriser l'irrigation et donc vous aider à mieux dormir. 

Les disciplines respiratoires comme la sophrologie et la méditation vont également participer à un meilleur apport en oxygène. 

3/ Soyez vigilant à votre rituel avant couché et aux excitants

Il est prouvé que l'exposition aux écrans et particulièrement les écrans de smarphone, de tablettes et d'ordinateurs de part leur forte teneur en lumière bleue ont un effet d'excitant sur l'organisme humain. Si vous ne pouvez pas réduire votre activité avant de dormir car vous avez besoin de regarder un film, installez un réducteur d'émission d'onde bleu.  Je vous ai glissé le lien ici !

De plus, il est conseillé de se réserver une plage de décompression de 30 minutes avant extinction des feux afin de préparer l'organisme progressivement au sommeil. 

Ces techniques contribueront à l'amélioration de votre sommeil à long terme. Si les troubles du sommeil que vous avez sont très légers (se réveiller 1 fois pendant la nuit) alors votre qualité de sommeil va s'améliorer rapidement. 

La santé du sommeil : un sujet sérieux ! 

En revanche, si votre sommeil est plus grandement fragilisé ( plus de 15 minutes pour vous endormir, se réveiller plusieurs fois par nuit ou avoir la sensation de ne pas se reposer) alors les conseils que je viens de donner ne vont pas suffire. Ils seront utiles pour maintenir le travail qu'il est possible de faire mais ne seront pas suffisants à eux tout seuls. 

En effet, si votre sommeil est plus sévèrement touché cela veut dire que des blocages se sont installés en vous et notamment au niveau des cervicales qui logiquement doivent être tendues.  Il est fort probable d'ailleurs que vous soyez assujettis à des maux des têtes et peut-être des acouphènes. 

Ces nœuds empêchent donc l'oxygène de parvenir à votre cerveau efficacement.  Vous en expérimentez déjà les symptômes à travers un sommeil altéré. A long terme cela va favoriser grandement les maladies de dégénérescence cérébrale comme Alzheimer, perte de mémoire, sénilité, .... En effet, la carence d'oxygène dans le cerveau créé des lésions. En attendant trop longtemps, certaines peuvent devenir irrémédiables. 

Il est donc important de prendre au sérieux votre santé et de lever vos blocages rapidement. 

Une solution rapide et efficace

Comme je vous le disais en début d'article, j'ai expérimenté sur moi-même des dizaines de techniques acupunctures, sophrologie, relaxations, plantes, homéopathies mais aucune d'entre elles n'ont réussi à venir à bout des mes insomnies. 

La découverte de la pratique

Il y a quelques années à force de côtoyer des thérapeutes du monde entier, je suis amené à rencontrer un praticien canadien. Il obtient,dit-on,  des résultats dit-on hors du commun en matière de troubles du sommeil.  A la recherche depuis des années d'une vraie solution, je suis donc impatient de découvrir sa technique révolutionnaire.  Je prend donc rendez-vous. 

Quelques jours plus tard me voila donc allongé sur sa table de thérapeute. Il est très joyeux, ses yeux pétillent et il émane de lui une sérénité que j'aimerai bien connaitre. Après m'avoir expliqué l'origine de cette technique, il semble se concentrer profondément. Il positionne ses mains avec une grande précision sur mon crane et effectue des micros mouvements indolores.  Au bout de quelques minutes, je commence à sentir un afflux sanguin dans mon cerveau et comme une pression au niveau de mon diaphragme qui disparaît.  J'ai la preuve qu'une oxygénation de mon cerveau est entrain de s'effectuer. 

Après la séance il m'explique que plusieurs séances seront nécessaires afin de retrouver un état d'oxygénation correct du cerveau. Celui-ci avait été carencé pendant des années et le retour à l'équilibre ne pouvait pas se faire en 1 heure. J'ai décidé de lui faire confiance et j'ai bien fait. Dès la 7eme séance, la qualité de mon sommeil s'est considérablement améliorée. J'ai décidé de poursuivre jusqu'à 10 séances. 

Depuis je dors comme un bébé.  Il y a bien une dizaine de nuits par an où mon sommeil est altéré mais cela est du à des conditions exceptionnelles (trop de café, courbatures sports, fêtes de voisin, enfant malade ....)

Mais aujourd'hui la qualité de mon sommeil n'a plus rien à voir avec le passé. 

Est-il possible d'améliorer votre sommeil ?

En tant que thérapeute, je me suis donc formé à cette pratique pendant des années en effectuant plus de 3500 mouvements ce qui m'a permis d’affûter ma technique et gagner en précision. 

De plus, j'ai pu observer de plus qu'en couplant cette pratique avec de la méditation, les effets positifs perduraient encore plus longtemps. Et si vous pouvez également aller en forêt ou en montagne alors je vous promets de belles nuits paisibles. 

Si vous voulez en savoir plus, sur le programme que je propose, je vous invite à convenir d'un rendez-vous téléphonique pour un diagnostic gratuit. 


à propos de Stéphane Cozzo

Thérapeute et neuroscientifique, c’est dès son plus jeune âge que Stéphane s’est mis en quête de plus de paix intérieure. Ayant été exposé à beaucoup de stress il était vital pour lui de trouver une solution à ses maux. Avec un esprit ouvert, il a parcouru le monde pour rencontrer toutes sortes de spiritualité avant de décider de poser ses bagages dans un monastère bouddhiste il y a quelques années. Les techniques qui lui ont été enseignées lui ont littéralement, dit-il, sauvé la vie.

>