fbpx

L’impact du taux vibratoire et de l’énergie vitale sur le corps et la santé

Tout être vivant et toute matière est caractérisée par une énergie qui lui est propre, qui vibre sous forme de fréquence, et qui est mesurable en radiesthésie par les Unités Bovis.

Cette fréquence, qui caractérise le taux vibratoire, est normalement harmonisée avec celle de la Terre. Mais le taux vibratoire peut être impacté et influencé par différents facteurs qu’il est important de comprendre.

Qu’est-ce que le taux vibratoire ?

Les travaux de Georges Lakhovsky, ingénieur biophysicien, ont permis de mettre en évidence la communication possible entre les cellules vivantes par l’intermédiaire de rayonnements électromagnétiques à haute fréquence ainsi que le caractère oscillatoire des cellules. 

Chaque membrane cellulaire présente en effet des charges négatives et positives suivant la différence de concentration des minéraux à l’intérieur et à l’extérieur de la cellule. On a pu mesurer des charges électriques de l’ordre de 106 volts par mètre, et ainsi expliquer que c’est la moyenne des vibrations de toutes les cellules qui permettent de définir le taux vibratoire d’une personne.

Georges Lakhovsky fût également l’un des premiers à corréler l’état de santé d’un être humain et la qualité de ses vibrations. Le taux vibratoire est en effet soumis à des fluctuations permanentes. On considère qu’un individu en bonne santé est caractérisé par un taux vibratoire entre 7 000 et 9 000 Unités de Bovis. Malheureusement, nos modes de vie actuels ont un impact évident sur notre taux vibratoire et celui-ci tend a baisser de manière trop importante. Aussi, il est essentiel de retrouver un bon équilibre et d’élever son taux vibratoire, afin de soigner son corps, son esprit et sa santé.

Comment augmenter son taux vibratoire pour être en bonne santé ?

Lorsque le taux vibratoire diminue trop et qu’il passe en-dessous de la barre des 6 000 Unités Bovis, le corps se met alors à vibrer à la même fréquence que celle des microbes. C’est à partir de là que nous allons favoriser l’apparition de la fatigue, d’infections et aussi de maladies. Plus le taux vibratoire est bas, plus la maladie est grave. On peut corréler les différents niveaux de taux vibratoire bas à certaines maladies. La dépression correspond par exemple à environ 5700 UB, les rhumatismes à 5200 UB, ou encore le cancer à 2500 UB. 

Aussi, il est primordial d’accorder une attention particulière à prendre soin de soi et de son taux vibratoire. Concrètement, il y a différents paramètres à prendre en compte pour augmenter son taux vibratoire :

  • Consommer davantage d’aliments biologiques, locaux, de saison, crus ou peu cuits ; la nourriture bio vibre en effet entre 9000 et 10000 UB, contrairement à l’alimentation industrielle qui vibre à environ 6000 UB.
  • Boire de l’eau énergétisée
  • Aller plus souvent à la mer ou à la montagne pour respirer de l’air ionisé
  • Pratiquer régulièrement une activité physique
  • Soigner le taux vibratoire de son habitation ; la pratique du Feng Shui est réputée depuis des millénaires pour harmoniser l’énergie de notre environnement
  • Pratiquer la méditation pour calmer son esprit, se centrer et cultiver la pensée positive ; les effets sur le cerveau de la méditation sont prouvés scientifiquement pour en ralentir le vieillissement, entre autres

Au-delà des effets bénéfiques pour la santé, augmenter son taux vibratoire permet d’amorcer de profonds changements de vie. Augmenter son taux vibratoire a en effet un impact sur des domaines variés, tels que le fait d’attirer son âme sœur, de se reconvertir dans un métier qui a du sens et trouver sa mission de vie, ou encore de reprendre confiance en soi.

Taux vibratoire et énergie cellulaire

Outre les facteurs externes, le taux vibratoire dépend aussi de paramètres purement biologiques, et notamment des mitochondries.

En effet, chaque cellule de notre corps contient des mitochondries, qui permettent de produire, stocker et distribuer l’énergie indispensable au fonctionnement cellulaire. Plus la demande en énergie et donc l’activité métabolique est forte, plus il y a de mitochondries dans une cellule. L’oxygène que nous respirons permet à ces mitochondries de brûler sucres et graisses pour produire cette énergie nécessaire qui est ensuite stockée sous forme de molécules d’adénosine triphosphate (ATP). Une fois stockée, la cellule devra alors casser cette molécule d’ATP pour en utiliser l’énergie, qui se retrouvera disponible grâce à ce processus de désintégration.

Pendant la phase de production d’énergie par les mitochondries, il y a aussi une production de déchets via l’émission de radicaux libres, car le rendement n’est pas parfait à 100%. Plus on avance en âge, plus la production de radicaux libres est importante. Or, les radicaux libres font des ravages sur les vitamines, les protéines, les récepteurs et les gènes, et sont directement responsables du vieillissement, aussi bien physique qu’intellectuel.

Le 1ersigne de la faiblesse mitochondriale, c’est la fatigue. Une fatigue qui n’est pas liée à un manque de sommeil ou à une mauvaise de vie, mais qui est bel est bien biologique à cause de ce dysfonctionnement mitochondrial. 

Comment augmenter son énergie vitale et la production d’énergie de ses cellules ?

Pour augmenter la production d’énergie que les mitochondries vont pouvoir opérer, il est important de prendre en compte 3 éléments essentiels :

  • Il faut fournir aux mitochondries assez de matière première, c’est-à-dire suffisamment de glucides et lipides ;
  • Il faut que les enzymes capables de transporter ces matières premières soient présents en quantité suffisante ;
  • Il faut avoir suffisamment d’antioxydants pour limiter et éliminer la production des radicaux libres.

Il existe des compléments alimentaires à base de substances naturelles qui permettent de jouer sur ces différents facteurs et ainsi augmenter notre énergie vitale :

  • L’adénosine triphosphate (ATP) permet de reconstituer les réserves d’énergie cellulaire
  • L’acide alpha-lipoïque améliore le fonctionnement des mitochondries
  • La coenzyme Q10 est un important antioxydant
  • Le glutathion réduit joue un rôle antioxydant en protégeant les mitochondries
  • L’acétyl L-cartinine permet de mieux transporter les glucides et lipides à l’intérieur des mitochondries
  • Les vitamines B2 et B3 améliorent la respiration mitochondriale

En prenant soin d’augmenter votre énergie vitale et votre taux vibratoire, vous allez donc pouvoir obtenir des effets sur la santé de votre corps et de votre esprit et constater des améliorations dans de nombreux domaines.

En savoir plus sur les différences entre taux vibratoire et l’énergie vitale.

En savoir plus sur Stéphane Cozzo, thérapeute énergéticien

En savoir plus sur le programme ALMHA pour augmenter son taux vibratoire

à propos de Stéphane Cozzo

A travers mon parcours de connaissances (ex-chargé d’enseignement marketing en un iversité et école de commerces) et mon parcours de vie, j’ai établi une méthode qui aide les femmes et les hommes à remettre du sens dans leur carrière. Je les accompagne à sortir du salariat raisonnablement tout en construisant pas à pas leur activité free-lance en poursuivant 3 objectifs pour eux : plus de temps libre, plus de liberté de mouvement et plus de revenus.

>