fbpx

Au delà des semaines de 35 heures, des congés payés, des tickets restos et des pots à crayons il existe une autre réalité. Au delà des bus bondés, des métros grinçants et odorants et des bouchons, il existe une autre réalité. Au delà des espoirs mis en nos politiques pour réduire nos impôts, de l'attente des soldes, des réductions, il existe une autre réalité. Au delà de l'attente du Vendredi et de l'angoisse du Lundi il existe une autre réalité. Au delà de l'illusion de la sécurité que prodigue le C le D et le I réunis, il existe une autre réalité.  

Cette réalité est vibrante. Elle est faite de liberté, d'aventure, de temps avec les gens qui comptent pour nous, de belles rencontres, de voyages, de richesses intérieures et de richesses matérielles ... Bref elle est faite de vie !

A toi qui survit au lieu de vivre je dédie cette ode. Pour que tu saches que ton sort n'est pas scellé. Soit tout ceci peut donner le goût de doux rêves et il est tentant, voire plus facile, de le classer dans le tiroir à utopie. Tiroir profond qui permet à chacun d'archiver souvent par manque de courage de se remettre en question. Mais ce serait commettre l'erreur d'une vie.  Car des millions d'hommes et de femmes vivent dans cette réalité vibrante. Chaque mois de magnifiques êtres s'offrent cette liberté. Ils brisent les barreaux de la prison doré dans laquelle ils s'étaient enfermés. Ce nombre ne fait que grandir et il n'appartient qu'à toi, si ce n'est déjà fait, de te mettre en chemin. 

Je parle ici de femmes et d'hommes qui ont choisi le cœur avant la raison, qui ont eu le courage de vivre de leur passion, ou de choisir un mode de vie différent. Je parle ici de ces hommes et de ces femmes qui sont sortis d'un système qui uniformise la pensée, qui formate les modes de vie et qui prédestine chacun à un chemin tout tracé : CDI, prêt, maison, retraite. A celui ou celle qui serait heureux dans ce chemin tout tracé j'exprime tout mon respect. Mais ce chemin n'est pas l'unique chemin. 

Il est possible de donner du sens à sa carrière, tout en étant libre de son temps, du lieu où on travaille, tout en connaissant richesse intérieure et confort matériel. Il est possible d'assurer sa sécurité sans renoncer à son âme. Un état où nous disposons suffisamment d'argent et de temps pour nous sentir en paix. 

Imaginez un monde où tout le monde ferait ce qu'il aime sans manquer d'argent ? Imaginez le visage des gens. Serait-il frustré ou détendu ? Crispé ou heureux ? Alors certes comme toute vision cela parait irréalisable. Mais c'est le propre d'une vision. Si le visionnaire était réaliste, il se contenterait de la réalité du présent. Sans visionnaires nous serions donc à l'équipe préhistorique. Sans visionnaires nous ne volerions pas dans les airs, nous ne serions pas allé sur la lune. Pourtant qu'est-ce qui parait être utopique aller sur la lune ou vivre libre et heureux dans sa carrière.  Comme toujours tout est une question de perspective et de référentiel. Cette ode est une invitation au changement de référentiel. D'aspirer à une vie plus vibrante, plus intense où liberté, joie et abondance coulent à flots. 

Mon vœu le plus cher est de contribuer à ce monde. Durant ma vie, je souhaite permettre au plus grand nombre d'hommes et de femmes de vivre dans cette réalité vibrante.  C'est ce qui m'anime, ce qui me fait vibrer.

Pour cela, je suis prêt à affronter les "haters", les briseurs de rêves, les frustrés, les cyniques et les sarcastiques. Victimes du mal de leur esprit, ils creusent leur tombe jour après jour. Ils s'enfoncent dans un monde triste et ténébreux et aimeraient emmener les êtres de lumière dans leurs abysses infernaux. 

Pour tous les gens que j'aime je les affronterais. Je ne les combattrais pas, je les contournerais. Mais ma vigilance sera grande car leur poison est puissant. 

A tous les autres, ceux qui continuent à croire en leur étoile, à ceux qui n'ont pas totalement éteint le feu de leur cœur, je consacrerai ma vie. 

à propos de Stéphane Cozzo

Malgré plus de 10 ans passés à enseigner le marketing, j'ai connu une période de difficulté à trouver des clients quand je suis devenu thérapeute. J'ai énormément souffert de ne pas réussir à gagner suffisamment d'argent alors que j'adorai ce que je faisais ( et j'ai failli tout arrêter). Mais j'ai découvert qu'en fait je n'utilisai pas le bon système marketing pour ma nouvelle activité. Face aux grands résultats que j'ai pu obtenir (salaire à 5 chiffres) j'ai eu l'idée de partager mon système auprès des coachs, thérapeutes et consultantes qui ne vivent pas encore pleinement de leur activité.

>