fbpx

Pourquoi est-il si difficile de changer ?

Je parle ici de tout type de changements. De grands changements comme changer de partenaire, de travail, de région, de pays mais aussi de petits changements comme arrêter de fumer ou toute autre dépendance, pratiquer un sport régulièrement, ou changer de comportements comme arrêter de râler, de procrastiner, d’avoir des idées noires, de se plaindre, d’être trop impulsif, de ruminer sans cesse le passé, de se ronger les ongles, de grignoter …. Bref je crois que vous avez compris l’idée.

Pourquoi alors que nous sommes intelligents et que nous voyons que certaines de nos habitudes nous nuisent nous continuons ?

Pendant des années j’ai désiré ce que je crois que tout un chacun désire : une bonne santé, une vie de famille heureuse incluant une relation amoureuse édifiante et des enfants heureux et une carrière professionnelle épanouissante permettant également de vivre dans le confort et la liberté.

En dépit de ma bonne volonté, j’ai foiré 4 relations amoureuses, et détruit 3 carrières dans lesquelles je réussissais. J’ai bien sûr consulté ! Thérapeute, Psychologue, mais je me suis dit que ça venait peut-être aussi de mon corps donc je suis allé voir des ostéopathes, mais aussi des gourous ….. mais rien à faire ! Tous les 9 ans j’avais l’impression que je recommençais un cycle à zéro.

Je suis même allé en Amazonie voir des Chamans et en Inde, c’est pour vous dire à quel point j’étais motivé. Et pourtant …. les mêmes scénarios se rejouaient encore et encore. J’avais l’impression d’être dans le film Un jour sans fin avec Bill Murray et  Andie MacDowell. Vous savez ce film où ce journaliste se réveille tous les jours à la même heure et vit la même journée. 

Jusqu’au jour où la science est venue m’apporter une réponse. Obsédé par le besoin de trouver une cause à tous mes maux, j’étais persuadé que cela venait de mon cerveau. Je dévorais donc tous les livres de neurosciences que je pouvais trouver. Les neurosciences m’ont emmené à m’intéresser à l’épigénétique, la biologie bref tout ce qui pouvait m’aider à comprendre ce qui clochait chez moi.

Et  je suis tombé un jour sur une piste qui m’a semblé forte intéressante….

Saviez-vous que le corps peut être dépendant à certaines émotions ? 

Qu’est-ce que cela veut dire ? Et bien c’est relativement simple. Etes-vous d’accord pour dire que certaines substances créent de la dépendance ? Cela dépend de chacun mais certains ont un terrain addictif plus fort que d’autres. Je vous expliquerai plus loin quels gènes sont responsables de ces addictions et comment les rendre inactifs mais avant cela, je veux vous expliquer comment le corps est dépendant aux émotions. 

A force de consommer certains aliments, comme le sucre, le gluten par exemple, notre corps, bien qu’en ayant des réserves plus que suffisantes, ne va cesser d’en réclamer toujours plus. Si vous essayez de réduire la consommation de pain ou de sucre ajouté, vous n’allez pas du tout vous sentir bien. Vous allez vous sentir crispé ou irrité, comme finalement quelqu’un en manque. Vous avez créé une dépendance alimentaire. Ce n’est plus la raison qui pilote mais un réseau de réaction chimique qui dicte à votre cerveau de prendre ce pot de Nutella, de l’ouvrir et d’y plonger votre doigt dans votre bouche pour le sucer goulument.

Non mais qui est-ce qui décide ici ?

Et bien à force d’avoir accoutumé votre corps à vivre certaines émotions, celui-ci a nourri également une dépendance. Cela a activé un réseau neuronal dans votre cerveau qui tourne en boucle.

Si par exemple je suis accro à la tristesse, la chimie de mon corps va influencer mes pensées et donc mes actions inconsciemment pour créer un environnement qui me permette de vivre de la tristesse. Vous l’avez compris ça marche aussi pour la culpabilité, la peur, la violence, la précarité ….

Mais cette accoutumance peut se matérialiser que dans certains domaines de ma vie et pas dans d’autres ...

Exemple d'un outil de coaching appelé Roue de la vie. Il permet d'évaluer votre niveau d'épanouissement dans les différents sphères de votre vie. Certaines sphères de votre vie sont bloquées à cause de certaines émotions.

J'explique en détail dans mes stages ou dans d'autres de mes articles comment cela fonctionne pour que vous puissiez devenir conscient des mécanismes inconscients qui finalement gouvernent votre vie. 

Puis  de voir qu’il est possible de créer une dépendance aux émotions nobles comme la gratitude, l’abondance, la fierté, l’estime de soi, la confiance en soi, la paix intérieure ….. et ainsi créer l’environnement extérieur qui y correspond.

Au prix de beaucoup de souffrances, j'ai compris que toutes tentatives de créer un environnement extérieur dans l’espoir d’être comblé à l'intérieur seront sans cesse réduites à néant par nos mécanismes inconscients tant que nous ne serons pas libéré de nos émotions négatives. 

C'est seulement en nous libérant des émotions négatives bloquées dans nos 3 plexus nerveux inférieurs qu'un véritable changement peut opérer dans nos vies. 

Et vous ? Est-ce qu'il y a des choses que vous aimeriez changer dans votre vie ? Dans votre situation financière ?  Comment ça se passe ? Dans votre vie en générale, est-ce qu'il y a des émotions que vous aimeriez vivre moins souvent ? Jalousie ? Colère ? Injustice ? Impatience ? Inquiétude ? Concernant votre santé, aimeriez-vous changer certaines habitudes alimentaires ? Faire plus de sport ? Affiner votre silhouette ? 

En déroulant la page jusqu'en bas, vous trouverez comment laisser vos commentaires. Ils sont anonymes. En laissant un commentaire précis, je pourrai y consacrer un article et peut-être vous apporter une solution.

Si vous voulez plutôt passer à l'action >>> PROGRAMME COHÉRENCE 

à propos de Stéphane Cozzo

Malgré plus de 10 ans passés à enseigner le marketing, j'ai connu une période de difficulté à trouver des clients quand je suis devenu thérapeute. J'ai énormément souffert de ne pas réussir à gagner suffisamment d'argent alors que j'adorai ce que je faisais ( et j'ai failli tout arrêter). Mais j'ai découvert qu'en fait je n'utilisai pas le bon système marketing pour ma nouvelle activité. Face aux grands résultats que j'ai pu obtenir (salaire à 5 chiffres) j'ai eu l'idée de partager mon système auprès des coachs, thérapeutes et consultantes qui ne vivent pas encore pleinement de leur activité.

>